Nos géographies de France par Daniel Picouly

Nos géographies de France

Titre de livre: Nos géographies de France

Éditeur: Hoëbeke

ISBN: 2842304608

Auteur: Daniel Picouly


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Nos géographies de France.pdf - 48,696 KB/Sec

Mirror [#1]: Nos géographies de France.pdf - 39,149 KB/Sec

Mirror [#2]: Nos géographies de France.pdf - 47,288 KB/Sec

Daniel Picouly avec Nos géographies de France

Apprendre la géographie en s'amusant, c'est la mission confiée par Daniel Picouly à deux jeunes écoliers de 1958. Grâce à ces grandes images affichées sur les murs de la classe, qui ressemblent à des cases de bandes dessinées agrandies, on peut se raconter des histoires. En s'aidant de ces cartes très colorées, on se souvient plus facilement de la liste des départements et de leurs sous-préfectures qu'il faut connaître par coeur... Ou du cortège des fleuves, de leurs affluents, et savoir que la Loire prend sa source au mont Gerbier-de-Jonc. La France (on se devait de savoir en dessiner le contour à main levée) était encore enseignée au début des Trente Glorieuses avec les planches pédagogiques inspirées du géographe Vidal de La Blache. Une série de cartes nous faisait découvrir ses nombreux aspects pittoresques, sa géologie, ses voies navigables, son élevage, son climat ou encore l'essentiel de ses activités industrielles et de ses commerces - la houille et les cotonnades au Nord, les forges à l'Est, le savon à Marseille. Mais attention, impossible aujourd'hui de réviser ses connaissances avec la géographie de cette France disparue : fini l'extraction du charbon, le pressoir des vignerons et les dentelles du pays bigouden que l'auteur du Champ de personne, accompagné de près de 200 planches d'époque, fait revivre ici avec humour.

Livres connexes

Apprendre la géographie en s'amusant, c'est la mission confiée par Daniel Picouly à deux jeunes écoliers de 1958. Grâce à ces grandes images affichées sur les murs de la classe, qui ressemblent à des cases de bandes dessinées agrandies, on peut se raconter des histoires. En s'aidant de ces cartes très colorées, on se souvient plus facilement de la liste des départements et de leurs sous-préfectures qu'il faut connaître par coeur... Ou du cortège des fleuves, de leurs affluents, et savoir que la Loire prend sa source au mont Gerbier-de-Jonc. La France (on se devait de savoir en dessiner le contour à main levée) était encore enseignée au début des Trente Glorieuses avec les planches pédagogiques inspirées du géographe Vidal de La Blache. Une série de cartes nous faisait découvrir ses nombreux aspects pittoresques, sa géologie, ses voies navigables, son élevage, son climat ou encore l'essentiel de ses activités industrielles et de ses commerces - la houille et les cotonnades au Nord, les forges à l'Est, le savon à Marseille. Mais attention, impossible aujourd'hui de réviser ses connaissances avec la géographie de cette France disparue : fini l'extraction du charbon, le pressoir des vignerons et les dentelles du pays bigouden que l'auteur du Champ de personne, accompagné de près de 200 planches d'époque, fait revivre ici avec humour.Apprendre la géographie en s'amusant, c'est la mission confiée par Daniel Picouly à deux jeunes écoliers de 1958. Grâce à ces grandes images affichées sur les murs de la classe, qui ressemblent à des cases de bandes dessinées agrandies, on peut se raconter des histoires. En s'aidant de ces cartes très colorées, on se souvient plus facilement de la liste des départements et de leurs sous-préfectures qu'il faut connaître par coeur... Ou du cortège des fleuves, de leurs affluents, et savoir que la Loire prend sa source au mont Gerbier-de-Jonc. La France (on se devait de savoir en dessiner le contour à main levée) était encore enseignée au début des Trente Glorieuses avec les planches pédagogiques inspirées du géographe Vidal de La Blache. Une série de cartes nous faisait découvrir ses nombreux aspects pittoresques, sa géologie, ses voies navigables, son élevage, son climat ou encore l'essentiel de ses activités industrielles et de ses commerces - la houille et les cotonnades au Nord, les forges à l'Est, le savon à Marseille. Mais attention, impossible aujourd'hui de réviser ses connaissances avec la géographie de cette France disparue : fini l'extraction du charbon, le pressoir des vignerons et les dentelles du pays bigouden que l'auteur du Champ de personne, accompagné de près de 200 planches d'époque, fait revivre ici avec humour.