Sexus politicus par Christophe Deloire

Sexus politicus

Titre de livre: Sexus politicus

Éditeur: Albin Michel

Auteur: Christophe Deloire


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Sexus politicus.pdf - 31,387 KB/Sec

Mirror [#1]: Sexus politicus.pdf - 41,987 KB/Sec

Mirror [#2]: Sexus politicus.pdf - 38,592 KB/Sec

Christophe Deloire avec Sexus politicus

Mitterrand, entre deux dossiers, consacrait beaucoup de temps à son harem. Chirac nommait ses favorites au gouvernement. Ses disparitions nocturnes entraînaient l'inévitable question de Bernadette : « Savez-vous où est mon mari ce soir ? » C'est ainsi : en France, sexe, amour et politique sont indissociables. Au XVIIIe siècle, la Maintenon et la Pompadour ont régné sur le coeur et la politique du roi. Aujourd'hui, presque rien n'a changé : le pouvoir reste obsédé par la conquête des femmes. Épouses, elles font partie des stratégies présidentielles ; maîtresses ou courtisanes, elles font parfois trembler l'État. La séduction est plus que jamais au coeur du système politique et de la course à l'Elysée.
Pour la première fois, d'anciens Premiers ministres, des ministres passés ou en fonction, des conseillers et des hauts fonctionnaires évoquent ce sujet délicat en toute franchise. Rien n'y manque : ballets roses, espionnage, vendettas, pièges... Quant aux services de l'État, ils enquêtent sur les candidats. La bataille qui mènera à l'élection présidentielle de 2007 sera impitoyable.

Livres connexes

Mitterrand, entre deux dossiers, consacrait beaucoup de temps à son harem. Chirac nommait ses favorites au gouvernement. Ses disparitions nocturnes entraînaient l'inévitable question de Bernadette : « Savez-vous où est mon mari ce soir ? » C'est ainsi : en France, sexe, amour et politique sont indissociables. Au XVIIIe siècle, la Maintenon et la Pompadour ont régné sur le coeur et la politique du roi. Aujourd'hui, presque rien n'a changé : le pouvoir reste obsédé par la conquête des femmes. Épouses, elles font partie des stratégies présidentielles ; maîtresses ou courtisanes, elles font parfois trembler l'État. La séduction est plus que jamais au coeur du système politique et de la course à l'Elysée.
Pour la première fois, d'anciens Premiers ministres, des ministres passés ou en fonction, des conseillers et des hauts fonctionnaires évoquent ce sujet délicat en toute franchise. Rien n'y manque : ballets roses, espionnage, vendettas, pièges... Quant aux services de l'État, ils enquêtent sur les candidats. La bataille qui mènera à l'élection présidentielle de 2007 sera impitoyable.Mitterrand, entre deux dossiers, consacrait beaucoup de temps à son harem. Chirac nommait ses favorites au gouvernement. Ses disparitions nocturnes entraînaient l'inévitable question de Bernadette : « Savez-vous où est mon mari ce soir ? » C'est ainsi : en France, sexe, amour et politique sont indissociables. Au XVIIIe siècle, la Maintenon et la Pompadour ont régné sur le coeur et la politique du roi. Aujourd'hui, presque rien n'a changé : le pouvoir reste obsédé par la conquête des femmes. Épouses, elles font partie des stratégies présidentielles ; maîtresses ou courtisanes, elles font parfois trembler l'État. La séduction est plus que jamais au coeur du système politique et de la course à l'Elysée.
Pour la première fois, d'anciens Premiers ministres, des ministres passés ou en fonction, des conseillers et des hauts fonctionnaires évoquent ce sujet délicat en toute franchise. Rien n'y manque : ballets roses, espionnage, vendettas, pièges... Quant aux services de l'État, ils enquêtent sur les candidats. La bataille qui mènera à l'élection présidentielle de 2007 sera impitoyable.